Dans un contexte où la durabilité de l’élevage préoccupe la société en raison de ses implications pour l’environnement, la sécurité alimentaire, l’économie et le bien-être des animaux, l’Europe souhaite mener à bien un projet qui vise à étudier le rôle des microbiomes*des ruminants et leur interaction avec l’animal. En effet, il s’avère que les microbiomes, associés à l’hôte (l’animal), jouent un rôle essentiel dans la santé et le bien-être animal, mais aussi sur l’efficacité environnementale des systèmes d’élevage.

Pour ce faire, l’interconnexion et la communication entre l’animal et ses différents microbiomes vont être étudiés de manière approfondie, avec la participation de 12 pays européens et 5 pays non européens. Quatre principaux objectifs sont ciblés par HoloRuminant :

Sur l’Unité du Pin, nous nous intéressons plus particulièrement à la colonisation, la persistance et les effets des microbiomes chez les bovins ; des prélèvements (ruminaux, fécaux, respiratoires et cutanées) sont effectués de la naissance du veau à la première lactation, sur 30 Holstein (issus du dispositif génétique Effialim) et 30 Normandes (issus du dispositif système Tripl’XL).

La variabilité de races, de type de conduite, d’alimentation sont prises en compte, ainsi que l’impact de l’environnement, dont l’effet maternel.

H2020

 

Microbiomes : ensemble des microbes/bactéries qui font partie intégrante des organismes vivants